Une peau saine, un épiderme hydraté, des cheveux sublimés… Tout cela grâce à un seul ingrédient : le beurre de karité ! Zoom sur ce soin aux nombreuses vertus cosmétiques.

Plus qu’un simple ingrédient utilisé dans l’industrie alimentaire, le beurre de karité, extrait de l’arbre éponyme, est prisé pour ses bienfaits sur la santé de la peau, mais aussi pour ses nombreuses vertus cosmétiques pour le visage, le corps et les cheveux. D’où vient-il ? Comment est-elle produite ? Et surtout, quels sont ses bienfaits ? Nous avons posé nos questions à Carole Tawema, cofondatrice de la marque Karethic qui puise ses ressources au Bénin.

QU’EST-CE QUE LE BEURRE DE KARITÉ ?

Réputé dans le monde entier, le beurre de karité est extrait du fruit de l’arbre à karité – également appelé arbre à beurre – que l’on ne trouve que dans 21 pays d’Afrique, du Sénégal à l’Ouganda, en passant par le Burkina Faso et le Bénin. Cet arbre a une longévité impressionnante (près de 3 siècles) et commence à produire ses fruits entre sa 12e et sa 25e année.

 “Nourrissant pendant la saison des pluies, il devient la principale source de revenus des femmes en été, lorsque les récoltes deviennent possibles”, explique Carole Tawema. Seules les femmes de la tradition ancestrale peuvent approcher cet arbre sacré, ce qui a rapidement fait du beurre de karité un savoir-faire exceptionnel et exclusivement féminin.

COMMENT FABRIQUE-T-ON LE BEURRE DE KARITÉ ?

Chaque année, de juin à septembre, les femmes africaines – 700 Béninoises, 14 coopératives à Karethic – récoltent les fruits tombés au pied de l’arbre avant de les nettoyer et de les dépulper. Les noix de karité sont ensuite séchées au soleil avant d’être broyées à l’aide d’un pilon ou d’un moulin. Elles sont ensuite décortiquées pour ne garder que l’amande pure. Puis vient la transformation : ces amandes délicatement récoltées sont broyées jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse et sont ensuite mélangées à de l’eau.

Cette étape permet aux impuretés de se détacher naturellement et de se déposer au fond de la cuve. Le beurre, resté en surface, est alors récupéré et malaxé avant d’être cuit longuement à très basse température (le but étant de conserver ses propriétés). L’eau s’évapore, laissant place à l’huile, qui est filtrée à la main avec une mousseline, puis conditionnée. Une fois à température ambiante, cette huile durcit et devient un beurre solide mais fondant. Ainsi est né le traditionnel beurre de karité.

LES BIENFAITS DU BEURRE DE KARITÉ

Le beurre de karité traditionnel, connu et utilisé en Afrique pour ses vertus curatives, est aujourd’hui prisé par l’industrie cosmétique pour ses principes actifs aux bienfaits précieux sur le corps, le visage et les cheveux.

Pour le corps

Si étaler le beurre de karité sur tout le corps est un rituel quotidien acquis chez les femmes africaines, ce n’est pas pour rien ! Naturellement riche en vitamines A, D, E et F, ce beurre nourrit, adoucit, protège et revitalise l’épiderme. Sa concentration en actifs anti-inflammatoires aide à soigner les problèmes de peau tels que l’eczéma, la dermatite ou autres irritations cutanées. Ses vertus cicatrisantes permettent, quant à elles, de réparer l’épiderme endommagé par une brûlure, une cicatrice ou encore…

Un tatouage. Elle est même très appréciée des sportifs (et pas seulement) pour soulager les douleurs musculaires. En tant que corps gras, elle est évidemment très nourrissante et adoucissante. Excellent hydratant, il ressemble à une crème pour les mains et pour nos pieds ! Enfin, elle a une action remarquable sur l’élasticité de la peau. Elle permet de prévenir l’apparition des vergetures pendant la grossesse.

Pour le visage

Ses similitudes avec le sébum naturel de la peau et sa teneur exceptionnelle en actifs insaponifiables favorisent la pénétration de ses principes actifs et vitamines dans la peau. Et si pour le visage, ce soin détient les mêmes propriétés que pour le corps, on note ici qu’il est également riche en antioxydants. Ainsi, il protège notre visage des agressions extérieures et prévient l’apparition des signes visibles de vieillissement. Il est également parfait en tant que baume à lèvres.

Pour les cheveux

Tout d’abord, le beurre de karité va contribuer à régénérer, apaiser et limiter les irritations du cuir chevelu. D’autre part, ce corps gras est doté de vertus filmogènes, c’est-à-dire qu’il limite l’évaporation naturelle de l’eau et contribue ainsi à une meilleure hydratation de l’écaille des cheveux. Enfin, appliqué en masque capillaire ou en après-shampooing, il répare les cheveux secs en plus de protéger et de donner de la brillance à notre crinière.

COMMENT CHOISIR LE BON BEURRE DE KARITÉ ?

Choisir le bon beurre de karité n’est pas facile car “contrairement à de nombreuses huiles végétales comme l’huile de coco ou l’huile d’olive, il n’existe pas de réglementation pour ce produit si populaire dans le monde entier”, explique Carole Tawema. Néanmoins, l’experte nous donne quelques conseils pour identifier le bon produit. Le premier signe de qualité ? “Sa couleur.

En effet, la robe du beurre de karité est jaune. Jamais de blanc (synonyme de traitement)”, précise-t-elle. Par ailleurs, certains mots de vocabulaire peuvent également attirer notre attention comme “beurre de karité vierge”, “traditionnel”, “pur”, “artisanal”, “frais”, “non raffiné” ou “naturel”. Avec eux, il faut aussi prendre en compte les certifications présentes sur les emballages des produits.

 “Le label bio est le premier indicateur à prendre en compte, il en va de la santé des consommateurs mais aussi des producteurs”, indique l’expert. Vient ensuite le label Slow Cosmétique, qui “valorise les produits de soins naturels, sans matières synthétiques et non controversés pour la santé et l’environnement, ainsi que la certification dite “équitable” afin de soutenir les conditions de vie et de rémunération des producteurs africains* dont le savoir-faire est extraordinaire”, ajoute-t-elle. Applaudissez !

Share This

Partager ceci

Partagez cet article avec vos amis !