Pour les plus modestes d’entre nous ou essentiellement pour les jeunes femmes pressées, la crème dépilatoire est la réponse idéale pour dire adieu à nos poils. Voici un regard plus critique sur cette stratégie d’évacuation des poils rapide et sans effort.

De toutes les stratégies d’expulsion des poils accessibles aujourd’hui, la crème dépilatoire reste la plus rapide et la moins douloureuse (avec le rasoir, peut-être). Mais comment la choisir correctement et l’utiliser en toute sécurité ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Nous avons posé nos questions à Elise Malodobry, administratrice de la marque Loua et Laurence Dumont. Elle nous dévoile cette stratégie d’expulsion du poil simple, rapide et convaincante.

COMMENT FONCTIONNE UNE CRÈME DÉPILATOIRE ?

Inévitablement (et personne ne l’ignore), la crème dépilatoire “contient des éléments composés. Ceux-ci aident à anéantir le poil à un niveau superficiel en attaquant directement sa structure, la kératine”, explique Élise Malodobry. En un rien de temps, le cheveu s’assouplit et tombe.

Autrefois dépeintes comme dérangeantes et parfois mises de côté, les crèmes dépilatoires reviennent aujourd’hui en grâce avec de nouvelles recettes plus douces et plus respectueuses de la peau, même la plus délicate. Certaines peuvent même être végétariennes. Une belle évolution.

QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES INCONVÉNIENTS DE LA CRÈME DÉPILATOIRE ?

Les avantages Contrairement à l’épilation à la cire, aux épilateurs électriques ou à l’expulsion des poils au laser, la crème dépilatoire est l’une des méthodes les moins agressives (à côté du rasage, qui permet de couper les poils). De plus, elle est terre à terre puisque c’est une option super rapide quand on est pressé. Nous aimons aussi son organisation simple et souvent itinérante qui nous permet de l’emmener partout avec nous. Un dernier point sûr (et non des moindres) ? Il est ouvert et donc idéal pour les petits budgets.

Les inconvénients

Comme elle ne s’attaque qu’aux poils de surface, la crème dépilatoire n’élimine pas la racine comme le font la cire et les épilateurs électriques. De fait, les résultats sont plus limités : il faut compter environ 5 à 7 jours de tranquillité. Pas extraordinaire, mais plutôt mieux que le rasoir tout compte fait !

Par ailleurs, la crème dépilatoire peut en général dessécher la peau. On penche donc pour celle qui est avancée avec des fixations de soutien, par exemple de la pâte de karité ou de l’huile d’amande douce. Aujourd’hui, il existe un très grand nombre de crèmes dépilatoires pour satisfaire tous les types de peau”, explique le maître. Il faut essayer de choisir la bonne. Pour les peaux sèches, on penche pour les crèmes dépilatoires à haute résilience.

COMMENT UTILISER UNE CRÈME DÉPILATOIRE ?

En pratique, rien de plus simple ! A l’aide d’une spatule, appliquez une couche uniforme de crème sur l’espace à épiler afin de recouvrir totalement le poil. Laissez agir pendant 5 minutes, puis, à ce moment-là, observez que l’évacuation du poil s’effrite sur le duvet. Si cela ne suffit pas, laissez agir quelques instants de plus. Mais attention,” prévient le maître, “vous ne devez jamais dépasser 10 minutes en tout. Des sensations de consomption ou des rougeurs pourraient apparaître.

On élimine alors, à ce moment-là, la crème – et les poils – avec une spatule puis on lave abondamment à l’eau claire. Sorcellerie !

Sur quelles régions serait-il bon d’utiliser la crème dépilatoire ?

Aujourd’hui, il existe des crèmes pour chaque besoin : jambes, aisselles, ligne de maillot, visage… dans tous les cas, comment l’appliquer de manière sûre ? En premier lieu, vous devez choisir un produit adapté à votre type de peau et à l’endroit où vous devez éliminer les poils. Si la plupart des femmes ne sont pas effrayées à l’idée de l’appliquer sur leurs jambes, elles se posent davantage de questions sur les différentes régions.

À la question “comment éliminer les poils de la région des deux pièces avec une crème dépilatoire”, la réponse appropriée est simple : “Choisissez une crème dépilatoire extraordinairement définie pour cet espace, car la peau de la région des deux parties est extrêmement fine et plus sensible. Quoi qu’il en soit, l’application reste la même”, précise le maître. Elle poursuit : “En revanche, il ne faut jamais appliquer de crème dépilatoire sur les muqueuses et les parties génitales.

 L’équivalent est valable pour l’expulsion des poils des aisselles et des différents espaces du visage. Le seul changement est le temps d’application, qui n’est pas quelque chose de très similaire pour les demi-jambes par rapport à la moustache, par exemple. Il est donc important de se référer aux instructions avant l’utilisation. Un dernier conseil de professionnel ? “Pour une évacuation parfaite et exacte des poils, utilisez des articles avec des instruments ou des embouts super précis.

Crème dépilatoire : quelques assurances à prendre…

Comme nous l’avons vu récemment, il est fondamental de respecter les assurances et le mode d’emploi de l’article avant de faire un geste, même si l’application ne ressemble pas à grand-chose. On n’est jamais trop prudent ! En outre, “la première fois que vous utilisez l’article, vérifiez la réaction de la peau en faisant un petit test et en appliquant la crème dépilatoire sur une petite région à épiler.

Si, au bout de 24 heures, il n’y a pas de réaction, vous pouvez continuer les yeux fermés”, précise le maître. Enfin, il est prescrit de ne pas s’exposer au soleil, de ne pas se baigner et de ne pas utiliser de produits parfumés (comme l’anti-transpirant) dans les 24 heures précédant, puis suivant l’application. Bonne chance pour cela.

Les bons gestes à adopter avant, puis après l’expulsion des poils avec la crème

Pour augmenter les effets de l’expulsion du poil (sans tenir compte de la stratégie choisie), il convient de préparer la peau à l’avance. La meilleure façon de le faire est d’utiliser un produit de nettoyage pour tuer les cellules mortes, récupérer la peau et prévenir la présence de poils incarnés.

Que se passe-t-il immédiatement ? On passe par l’interaction de saturation. “Cela aide à atténuer la peau, à retarder le développement des poils et à espacer les réunions d’évacuation des poils”, explique le maître. Les articles normaux avec des fixations atténuantes – par exemple, l’aloe vera – et surtout les articles sans alcool sont appréciés pour éviter l’animosité. On aura des jambes neuves et super lisses en quelques secondes !

Source de l’article : Cliquez ici

 

Share This

Partager ceci

Partagez cet article avec vos amis !