L’argent ne vous satisfait pas. Pourtant, il y contribue, n’est-ce pas ?

Nous connaissons tous ce proverbe familier. Pourtant, nous devons admettre qu’avec de l’argent, nous pouvons en tout cas supporter le coût du chocolat et d’un réconfort spécifique, sans acheter de la joie en barres. D’ailleurs, la joie, c’est un peu de cela en tout cas.

Mais il est clair qu’une quantité excessive d’argent ne vous comble pas vraiment.

Alors quel pourrait être le calice ? La compensation idéale qui améliorerait notre satisfaction ?

Quelques années auparavant, l’université de Purdue a réalisé une étude auprès de personnes issues de 164 pays et a estimé que la rémunération idéale se situait entre 49 000 et 61 200 euros par an. Au-delà de 75 000 $ (un peu moins de 65 000 €), la joie pouvait être mise en péril par différentes variables.

L’Université de San Diego a constaté que la satisfaction augmentait relativement à la rémunération jusqu’à une limite, là encore à 75 000$.

Le problème est que nous ne vivons pas la même chose avec 65 000€ par an en Turquie et à Singapour, il est donc difficile de fixer une compensation qui rendrait les individus heureux partout…

Voici la compensation idéale pour être content

Partant de ce constat, Raisin UK a limité son enquête aux 20 nations les plus joyeuses de la planète (Luxembourg, Finlande, Danemark, Suisse, Islande, Pays-Bas, Suède, Irlande, Singapour, Etats-Unis, Australie, Autriche, Allemagne, Canada, Belgique, Royaume-Uni, France, Nouvelle-Zélande et Italie). Les chiffres obtenus ont ensuite été comparés au taux de satisfaction par pays.

Aussi, – roulement de tambour – l’indemnisation normale dans les nations les plus joyeuses serait de… (anticipation type Miss France quand Jean-Pierre Foucault va donner le nom du vainqueur, enveloppe à proximité et regard indifférent) …. 70 000€ !

Vous savez maintenant ce que vous devez demander lors de votre prochaine rencontre avec un employé potentiel : “J’envisageais 70 000€, vu que j’ai besoin d’être content”. La vocation est grande, personne n’aura rien à dire à ce sujet, je vous le garantis.

Share This

Partager ceci

Partagez cet article avec vos amis !