Réduire son cholestérol grâce à des choix alimentaires éclairés

Réduire son cholestérol grâce à des choix alimentaires éclairés

Le cholestérol, un terme souvent associé à la santé cardiovasculaire, peut sembler un ennemi redoutable à combattre. Pourtant, saviez-vous que vous pouvez influencer significativement votre taux de cholestérol par vos choix alimentaires ? En effet, l’hypercholestérolémie, un facteur de risque majeur dans le développement de maladies cardiovasculaires, peut être maîtrisée en adoptant une alimentation judicieuse et équilibrée. Réduire son cholestérol.

Démystifier le cholestérol

D’abord, clarifions quelques notions sur le cholestérol. Longtemps diabolisé, le cholestérol est en réalité essentiel au bon fonctionnement de notre corps. La majeure partie du cholestérol nécessaire est produite par notre organisme, tandis que le reste provient de notre alimentation.

Il est crucial de comprendre que le cholestérol alimentaire présent dans les viandes, les œufs et les produits laitiers n’est pas nécessairement le coupable principal de l’élévation du taux de cholestérol sanguin. En fait, ce sont les aliments riches en graisses saturées qu’il faut surveiller.

Des choix alimentaires intelligents

Pour réduire efficacement son taux de cholestérol, adopter une alimentation saine et équilibrée est essentiel. Les régimes restrictifs ne sont plus recommandés. Au lieu de se concentrer sur un seul nutriment, privilégiez la qualité de votre alimentation en incluant des aliments entiers et non transformés.

Concrètement, voici quelques conseils pratiques :

  • Des fruits et légumes en abondance : Remplissez la moitié de votre assiette avec des légumes et des fruits frais, congelés ou en conserve. Optez pour des produits en conserve sans ajout de sucre ou de sodium.
  • Des grains entiers : Choisissez des variétés de pains à grains entiers comme l’orge, le quinoa, ou le riz brun.
  • Des protéines variées : Intégrez des sources de protéines végétales comme les haricots, les lentilles, ou les noix. Privilégiez également les coupes maigres de viande, la volaille et le poisson.
  • Des produits laitiers faibles en gras : Optez pour du lait écrémé ou à 1 %, du yogourt nature et des fromages faibles en gras.
  • Évitez les aliments transformés : Même les aliments prétendument faibles en gras peuvent être riches en calories, en sodium et en sucre ajouté. Lisez attentivement les étiquettes nutritionnelles.

La cuisine maison, une alliée santé

Préparer ses repas à la maison permet de contrôler la qualité des ingrédients et d’éviter les excès de sucre, de sel et de gras. Si vous êtes pressé, choisissez des restaurants proposant des repas fraîchement préparés avec des ingrédients naturels et peu transformés, et qui fournissent des informations nutritionnelles pour des choix éclairés.

Priorité aux fibres

Enfin, n’oubliez pas les fibres, alliées précieuses dans la lutte contre le cholestérol. Les fibres solubles, présentes dans des aliments tels que l’avoine, l’orge, les oranges et les aubergines, contribuent à abaisser le taux de cholestérol. Pour bénéficier de leurs effets bénéfiques, assurez-vous de consommer entre 21 g et 38 g de fibres par jour, en privilégiant les fruits, les légumes et les céréales complètes.

En somme, en faisant des choix alimentaires réfléchis et en privilégiant une alimentation saine et équilibrée, il est tout à fait possible de réduire son taux de cholestérol et de promouvoir sa santé cardiovasculaire sur le long terme.

L’importance d’une approche proactive

Maintenant que nous avons examiné les bases d’une alimentation propice à la réduction du cholestérol, il est essentiel de souligner l’importance d’une approche proactive pour maintenir ces habitudes alimentaires à long terme.

La constance est la clé

Pour obtenir des résultats durables, il est crucial de maintenir une cohérence dans vos choix alimentaires. Adoptez une approche progressive en intégrant progressivement de nouveaux aliments et en modifiant vos habitudes de cuisine. Par exemple, commencez par remplacer une partie de vos sources de protéines animales par des alternatives végétales quelques fois par semaine, puis augmentez progressivement la fréquence.

La planification des repas

La planification des repas est un outil puissant pour vous aider à rester sur la bonne voie. Prenez le temps de planifier vos repas pour la semaine, en incluant une variété d’aliments riches en nutriments. Préparez une liste d’achats en fonction de vos menus afin d’éviter les achats impulsifs et de vous assurer d’avoir toujours des options saines sous la main.

L’importance de la variété

Une alimentation variée est essentielle pour garantir un apport adéquat en nutriments. Ne vous contentez pas de vous en tenir aux mêmes aliments jour après jour. Explorez de nouvelles recettes, découvrez des ingrédients inhabituels et faites de votre alimentation une aventure culinaire enrichissante.

Trouver un équilibre

Enfin, rappelez-vous qu’il est important de trouver un équilibre dans votre alimentation. Il n’est pas nécessaire d’éliminer complètement les aliments que vous aimez, mais plutôt de les consommer avec modération et dans le cadre d’un régime alimentaire global sain. Apprenez à savourer vos aliments préférés de manière consciente et réfléchie.

Conclusion

Réduire son taux de cholestérol grâce à des choix alimentaires judicieux est un processus qui demande de la diligence, de la patience et de la persévérance. En adoptant une approche proactive, en restant cohérent dans vos efforts et en trouvant un équilibre dans votre alimentation, vous pouvez non seulement améliorer votre santé cardiovasculaire, mais aussi vous sentir mieux dans votre corps et dans votre esprit. Avec un peu de détermination et de motivation, vous pouvez transformer votre alimentation et votre mode de vie pour le mieux, et prendre le contrôle de votre santé à long terme.

Explorer d’autres avenues pour une santé optimale

En plus de l’alimentation, d’autres aspects de votre mode de vie peuvent influencer votre santé cardiovasculaire et votre taux de cholestérol. Voici quelques pistes à explorer :

L’exercice physique régulier : L’activité physique est un pilier essentiel d’un mode de vie sain. En plus de brûler des calories, l’exercice régulier peut aider à abaisser le taux de cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol) tout en augmentant le taux de cholestérol HDL (le « bon » cholestérol). Essayez d’intégrer au moins 30 minutes d’activité physique modérée à intense dans votre routine quotidienne.

La gestion du stress : Le stress chronique peut avoir un impact négatif sur votre santé cardiovasculaire. Apprenez des techniques de gestion du stress telles que la méditation, la respiration profonde, le yoga ou la pleine conscience pour vous aider à mieux gérer les défis de la vie quotidienne.

Le maintien d’un poids santé : Être en surpoids ou obèse peut contribuer à des niveaux élevés de cholestérol et à un risque accru de maladies cardiovasculaires. En adoptant des habitudes alimentaires saines et en faisant de l’exercice régulièrement, vous pouvez atteindre et maintenir un poids santé pour votre taille et votre morphologie.

La limitation de la consommation d’alcool et de tabac : La consommation excessive d’alcool et le tabagisme sont associés à des niveaux élevés de cholestérol et à un risque accru de maladies cardiovasculaires. Limitez votre consommation d’alcool à des quantités modérées et envisagez de cesser de fumer si vous êtes fumeur.

Le suivi régulier avec un professionnel de la santé : Enfin, n’oubliez pas l’importance de consulter régulièrement votre médecin pour des examens de santé préventifs. Votre médecin peut surveiller votre taux de cholestérol et d’autres facteurs de risque cardiovasculaire, et vous fournir des conseils personnalisés pour maintenir une santé optimale.

En intégrant ces différents aspects dans votre mode de vie, vous pouvez maximiser vos efforts pour réduire votre taux de cholestérol et promouvoir une santé cardiovasculaire optimale à long terme. Souvenez-vous que chaque petit pas vers le bien-être compte, et que vous détenez le pouvoir de transformer votre santé pour le mieux.

 

15 Conseils pour perdre du ventre en 1 mois ?

15 Conseils pour perdre du ventre en 1 mois ?

Perdre du ventre en un mois peut être un objectif difficile à atteindre, mais voici quelques conseils qui pourraient vous aider : 15 Conseils pour perdre du ventre.

  1. Faites de l’exercice régulièrement : Pour perdre du ventre, vous devez brûler des calories, et l’exercice est un excellent moyen d’y parvenir. Essayez de faire de l’exercice cardiovasculaire régulièrement, comme la course à pied, le vélo ou la natation, pour brûler des calories et réduire la graisse corporelle.
  2. Mangez des aliments sains : Manger des aliments riches en fibres, en protéines et en graisses saines peut aider à réduire la graisse abdominale. Essayez d’éviter les aliments transformés, les boissons sucrées et les aliments riches en matières grasses et en sucre.
  3. Buvez suffisamment d’eau : Boire suffisamment d’eau peut aider à réduire la rétention d’eau dans votre corps, ce qui peut rendre votre ventre plus plat.
  4. Évitez le stress : Le stress peut augmenter la production de cortisol, une hormone qui peut contribuer à l’accumulation de graisse abdominale. Essayez de trouver des moyens de gérer votre stress, comme la méditation, le yoga ou la marche.
  5. Dormez suffisamment : Le manque de sommeil peut contribuer à la prise de poids et à l’accumulation de graisse abdominale. Essayez de dormir au moins 7 à 8 heures par nuit pour aider votre corps à se reposer et à récupérer.

Il est important de noter que la perte de poids est un processus graduel et qu’il n’y a pas de méthode rapide ou miracle pour perdre du ventre en un mois. En adoptant une alimentation saine et en faisant régulièrement de l’exercice, vous pouvez perdre du poids et réduire votre tour de taille au fil du temps.

 

  1. Pratiquez des exercices abdominaux : Les exercices abdominaux peuvent renforcer vos muscles abdominaux, mais ils ne vont pas nécessairement brûler la graisse corporelle. Cependant, la tonification de vos muscles abdominaux peut aider à rendre votre ventre plus ferme et plus tonique.
  2. Limitez votre consommation d’alcool : La consommation excessive d’alcool peut contribuer à l’accumulation de graisse abdominale, car l’alcool est riche en calories vides. Essayez de limiter votre consommation d’alcool ou de l’éviter complètement si possible.
  3. Évitez les régimes extrêmes : Les régimes extrêmes ou les régimes « miracle » peuvent être nocifs pour votre santé et ne sont souvent pas efficaces à long terme. Optez plutôt pour une alimentation saine et équilibrée qui convient à votre mode de vie et à vos préférences alimentaires.
  4. Soyez cohérent : Pour obtenir des résultats significatifs, vous devez être cohérent dans vos efforts. Essayez de faire de l’exercice régulièrement et de manger sainement tous les jours, plutôt que d’essayer de compenser des journées de mauvaise alimentation ou de manque d’exercice.
  5. Consultez un professionnel de la santé : Si vous avez des préoccupations concernant votre poids ou votre santé, il est toujours conseillé de consulter un professionnel de la santé. Ils peuvent vous aider à élaborer un plan de perte de poids sûr et efficace qui convient à vos besoins et à votre mode de vie.
  6. Faites attention aux portions : Même si vous mangez des aliments sains, manger en excès peut contribuer à l’accumulation de graisse abdominale. Essayez de surveiller les portions et de manger lentement pour vous donner le temps de ressentir la sensation de satiété.
  7. Incluez des aliments riches en fibres : Les aliments riches en fibres peuvent vous aider à vous sentir rassasié plus longtemps, ce qui peut vous aider à manger moins et à réduire la graisse abdominale. Les légumes, les fruits, les légumineuses et les grains entiers sont tous des sources d’aliments riches en fibres.
  8. Évitez les aliments transformés : Les aliments transformés sont souvent riches en calories, en graisses saturées et en sucre ajouté, ce qui peut contribuer à l’accumulation de graisse abdominale. Essayez de manger des aliments entiers et non transformés autant que possible.
  9. Évitez les boissons sucrées : Les boissons sucrées comme les sodas, les jus de fruits et les boissons énergisantes sont riches en calories et en sucre ajouté, ce qui peut contribuer à l’accumulation de graisse abdominale. Essayez de boire de l’eau ou des boissons sans calories comme le thé ou le café.
  10. Soyez patient : La perte de graisse abdominale peut prendre du temps et des efforts soutenus. Soyez patient et persévérant dans vos efforts pour mener une vie saine et active. Les résultats peuvent prendre du temps, mais ils seront plus durables et plus sains à long terme.
Manger une pomme par jour : Les raisons médicales de cette recommandation

Manger une pomme par jour : Les raisons médicales de cette recommandation

La pomme, fruit emblématique de notre alimentation, est souvent consommée sans que l’on se rende compte de tous les bienfaits qu’elle peut apporter à notre santé. Les médecins recommandent de manger une pomme par jour, voire deux, pour profiter de ses nombreuses vertus.

En effet, la pomme est riche en vitamines, notamment en vitamine C, et contient des glucides. Mais contrairement à d’autres aliments sucrés, le sucre présent dans la pomme, composé essentiellement de sucre simple et de fructose, n’augmente pas beaucoup le taux de sucre dans le sang. Cela en fait donc une collation idéale lorsqu’on a un petit creux dans la journée, sans craindre de grossir.

Le temps que l’on prenne à mâcher une pomme et la terminer permet au cerveau de comprendre que l’on est en train de se nourrir, ce qui favorise la sensation de satiété. Les fibres contenues dans la pomme vont également former une sorte de gel dans l’estomac, qui renforce cette sensation de satiété et fait de la pomme un aliment coupe-faim par excellence.

Mais les bienfaits de la pomme ne s’arrêtent pas là. En effet, la peau du fruit et ses pépins contiennent une fibre appelée pectine, excellente pour notre microbiote intestinal. Ce dernier correspond à l’ensemble des bactéries et micro-organismes qui vivent en bonne intelligence dans notre intestin et qui permettent de bien digérer, d’éliminer les toxines et de soutenir notre système immunitaire.

 La pectine nourrit les bonnes bactéries de notre microbiote et modifie la composition du mucus au niveau de la paroi digestive, ce qui renforce les défenses immunitaires et rend le tube digestif moins perméable aux toxines. Elle possède également des propriétés anti-inflammatoires.

La pomme favorise également la multiplication des cellules du cerveau et contribue à faire baisser le taux de mauvais cholestérol, dit LDL, dans le sang à condition d’en consommer deux par jour. En somme, les pommes sont de véritables alliées pour notre bien-être.

En résumé, manger une pomme par jour, voire deux, permet de profiter de nombreux bienfaits pour notre santé. La pomme est riche en vitamines, contient des glucides qui n’augmentent pas le taux de sucre dans le sang, est un aliment coupe-faim par excellence, et sa pectine nourrit les bonnes bactéries de notre microbiote intestinal et possède des propriétés anti-inflammatoires. En consommant régulièrement des pommes, nous pouvons ainsi contribuer à maintenir notre corps en bonne santé et prévenir certaines maladies.

 

Mais les bienfaits de la pomme ne s’arrêtent pas là. En effet, la consommation régulière de pommes peut aider à réduire le risque de maladies chroniques telles que le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer.

 Selon une étude publiée dans The BMJ en 2016, manger une pomme par jour pourrait réduire le risque de maladies cardiovasculaires de 9 à 12 %. De plus, une étude de 2012 publiée dans le Journal of Food Science a montré que la consommation régulière de pommes pourrait réduire le risque de cancer du côlon.

En outre, les pommes sont riches en antioxydants, tels que les flavonoïdes et les polyphénols, qui ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent aider à protéger les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres. Les antioxydants présents dans les pommes peuvent également aider à prévenir le vieillissement prématuré de la peau et des tissus corporels, ainsi que des maladies telles que la maladie d’Alzheimer.

Enfin, les pommes sont également une excellente source de fibres, ce qui peut aider à maintenir une digestion saine et à réduire le risque de maladies digestives telles que la diverticulite. Les fibres alimentaires peuvent également aider à réguler les niveaux de sucre dans le sang et à réduire le risque de diabète de type 2.

En résumé, les pommes sont une excellente source de nutriments et de bienfaits pour la santé. La consommation régulière de pommes peut aider à réduire le risque de maladies chroniques, protéger les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres, favoriser une digestion saine et maintenir une bonne santé générale. Alors, pourquoi ne pas essayer de manger une pomme (voire deux) par jour et profiter de tous ces bienfaits ?

 

Comment perdre du poids sans faire de sport en 2023 ?

Comment perdre du poids sans faire de sport en 2023 ?

Il existe plusieurs façons de perdre du poids sans faire de sport en 2023. Voici quelques conseils utiles : 

  1. Manger des aliments sains :

 Il est important de manger des aliments sains pour perdre du poids. Les aliments riches en fibres, en protéines et en nutriments essentiels vous rassasieront plus longtemps, ce qui peut aider à réduire la faim et les fringales.

  1. Réduire la taille des portions :

La réduction de la taille des portions peut aider à contrôler la quantité de calories consommées et favoriser la perte de poids.

  1. Évitez les aliments transformés :

 Les aliments transformés sont souvent riches en calories, en graisses et en sucres ajoutés, ce qui peut contribuer à la prise de poids.

  1. Buvez beaucoup d’eau :

 Boire de l’eau peut aider à réduire la faim et à maintenir l’hydratation, ce qui peut améliorer la digestion et la perte de poids.

  1. Dormez suffisamment :

 Le manque de sommeil peut perturber les hormones qui contrôlent la faim et la satiété, ce qui peut entraîner une prise de poids. Dormir suffisamment permet de maintenir un bon équilibre hormonal et de favoriser la perte de poids.

  1. Réduire la consommation d’alcool :

 L’alcool est riche en calories et peut perturber le métabolisme, ce qui peut entraîner une prise de poids.

  1. Soyez actif :

 Bien qu’il ne soit pas nécessaire de faire du sport pour perdre du poids, l’activité physique permet de brûler des calories et d’améliorer l’état de santé général.

En suivant ces conseils, vous pouvez perdre du poids sans avoir à faire de l’exercice. Toutefois, il est important de consulter un professionnel de la santé avant de commencer un nouveau régime ou un programme de perte de poids, afin de s’assurer qu’il est adapté à votre état de santé actuel.

La perte de poids est souvent associée à une activité physique régulière, mais il est possible de perdre du poids sans faire d’exercice en modifiant son alimentation. Adopter un régime hypocalorique est une solution efficace pour perdre du poids sans trop d’efforts.

 Il est important de privilégier les légumes de saison, les protéines maigres, le pain complet et les acides gras de qualité, et de limiter les produits sucrés, les protéines grasses, les produits transformés et l’alcool.

 Compter les calories peut vous aider à mieux comprendre vos apports alimentaires et à atteindre vos objectifs de perte de poids. Cuisiner soi-même permet de contrôler ce que l’on mange et de limiter la quantité de graisse, de sucre ou de sel consommée.

 Prendre le temps de manger et de savourer ses aliments permet de se sentir rassasié avant de trop manger et d’éviter de grignoter entre les repas. Le sommeil joue également un rôle important dans la perte de poids, et un apport suffisant en magnésium permet d’éviter les troubles du sommeil et le stress, favorisant ainsi la perte de poids sans faire de sport.

Quelle alimentation pour perdre du poids ?

Quelle alimentation pour perdre du poids ?

Perdre du poids est un objectif commun pour de nombreuses personnes, mais cela peut être difficile à accomplir sans un plan alimentaire sain et équilibré. Il est important de comprendre que la perte de poids ne se résume pas à simplement couper des calories, mais implique également de consommer des aliments nutritifs qui vous aideront à vous sentir rassasié et à maintenir votre santé générale. Alimentation pour perdre du poids .

Voici quelques conseils pour vous aider à élaborer une alimentation saine pour perdre du poids :

  1. Mangez des protéines maigres : Les aliments riches en protéines sont importants pour la perte de poids car ils vous aident à vous sentir rassasié et à maintenir votre masse musculaire pendant la perte de graisse. Les meilleures sources de protéines maigres comprennent les poissons gras tels que le saumon, les viandes maigres telles que la dinde et le poulet, ainsi que les produits laitiers à faible teneur en matières grasses tels que le yogourt et le fromage.
  2. Limitez les aliments transformés et riches en sucre : Les aliments transformés et riches en sucre sont souvent chargés en calories vides et peuvent entraîner une prise de poids rapide. Évitez les aliments tels que les bonbons, les boissons sucrées et les snacks riches en graisses saturées. Au lieu de cela, optez pour des collations saines telles que les fruits et les légumes.
  3. Augmentez votre consommation de fibres : Les aliments riches en fibres vous aident à vous sentir rassasié plus longtemps et peuvent vous aider à contrôler votre appétit. Les bonnes sources de fibres comprennent les fruits, les légumes, les grains entiers et les légumineuses.
  4. Buvez beaucoup d’eau : Boire suffisamment d’eau peut vous aider à vous sentir rassasié et à contrôler votre appétit. De plus, l’eau ne contient pas de calories, ce qui la rend un choix idéal pour remplacer les boissons sucrées.
  5. Mangez lentement et savourez chaque bouché : Prendre le temps de savourer chaque bouché peut vous aider à mieux contrôler votre appétit et à vous sentir rassasié plus rapidement. Il est également important de manger lentement afin de permettre à votre corps de reconnaître la sensation de satiété.
  6. Consommez des graisses saines : Les graisses saines peuvent vous aider à perdre du poids en vous aidant à vous sentir rassasié. Les bonnes sources de graisses saines comprennent l’huile d’olive, les noix, les graines et l’avocat. Cependant, il est important de ne pas en consommer en excès car elles sont très caloriques.
  7. Évitez de sauter des repas : Sauter des repas peut entraîner des fringales plus tard dans la journée et vous inciter à manger plus que nécessaire. Il est important de manger régulièrement des repas équilibrés tout au long de la journée pour maintenir un niveau stable d’énergie et de nutriments.
  8. Planifiez vos repas à l’avance : La planification de vos repas à l’avance peut vous aider à éviter les aliments malsains et à vous assurer que vous consommez une alimentation équilibrée. Préparez des repas sains à l’avance et emportez-les avec vous lorsque vous êtes en déplacement.
  9. Évitez les boissons alcoolisées : Les boissons alcoolisées sont souvent riches en calories et peuvent entraîner une prise de poids rapide. Il est préférable de limiter votre consommation d’alcool ou de l’éliminer complètement de votre alimentation.
  10. Soyez patient et persévérant : La perte de poids peut être un processus lent et difficile, mais il est important de persévérer et de ne pas abandonner. En suivant une alimentation saine et équilibrée et en pratiquant régulièrement de l’exercice, vous pouvez atteindre votre objectif de perte de poids à long terme.

En résumé, pour perdre du poids de manière saine, il est important de consommer des aliments nutritifs tels que des protéines maigres, des fibres, des graisses saines et de limiter les aliments transformés et riches en sucre. Il est également important de boire suffisamment d’eau, de manger lentement et de pratiquer une activité physique régulière. En planifiant à l’avance vos repas et en persévérant dans vos efforts, vous pouvez atteindre votre objectif de perte de poids de manière saine et durable.

Que me serait-il conseillé de manger avant de me reposer ?

Que me serait-il conseillé de manger avant de me reposer ?

Combien de temps avant de me reposer me serait-il conseillé de manger ? Que manger avant de s’assoupir ? Manger avant le repos fait-il grossir ? Ce sont des questions que beaucoup de personnes se posent. Le repos est essentiel au bien-être, et il ne s’évalue pas seulement par la quantité d’heures passées au lit. Il faut tenir compte de la nature du repos.

Que manger avant de se coucher ?

Des études ont montré que les repas riches en féculents qui précèdent le coucher favorisent le repos. Le repos paradoxal est prolongé pendant la soirée. En outre, une étude a montré qu’un dîner à forte teneur en glucides abrégeait le repos des dormeurs profonds, contrairement à un dîner à faible teneur en glucides, et qu’il était optimal lorsqu’il était consommé 4 heures avant l’heure du coucher.

Ainsi, si vous mangez des glucides le soir, comme du riz ou des pommes de terre, vous ne devriez pas les manger 1 ou 2 heures avant de dormir. L’augmentation critique des niveaux de glucose aura l’effet contraire sur votre repos.

Si vous vous entraînez à soulever des poids et que vous prenez de la masse, vous pouvez manger des féculents avant de dormir, ce qui vous permettra de récupérer. En revanche, si vous souhaitez améliorer votre forme physique, que les glucides vous aident à vous endormir ou non, il est souhaitable d’éviter les aliments à fort taux de glycémie, c’est-à-dire les aliments qui augmentent le taux de sucre dans le sang. Nous vous encourageons à manger des légumes avec de la viande ou du poisson et à éviter le riz, les pâtes, les pommes de terre et les aliments contenant du sucre. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cet article.

Quelques aliments ont la propriété de stimuler la sérotonine et de lutter ainsi contre les problèmes de repos ou pour les personnes qui ont du mal à s’endormir. Les bananes, les œufs, le chocolat (oui ! en effet !) peuvent avoir des effets bénéfiques sur votre repos. Un carré de chocolat terne avant l’heure du coucher vous donnera une sensation de bien-être tout en développant la création de sérotonine.

Quelle quantité serait une bonne idée pour vous de manger avant l’heure du coucher ?

Manger beaucoup ? Manger léger ? Ce sont des questions qui reviennent souvent, pourtant cela a-t-il un impact sur notre repos et notre digestion, notamment sur l’acquisition de poids ?

S’endormir en ayant faim et en pensant que l’on va perdre des kilos est une idée mal conçue. Vous aurez sûrement du mal à vous endormir avec votre estomac qui tinte et votre corps a besoin d’énergie pendant le repos ! Pour être en forme, vous devez vous concentrer sur votre régime alimentaire à chaque repas et non pas exactement à l’heure du coucher. Une enquête a même montré que les personnes en surpoids avaient 16 minutes de repos en moins qu’un individu ayant un poids normal.

Tout bien considéré, un homme a besoin de 2500 calories par jour, contre 2000 pour une femme. Si vous mangez 4 heures avant de vous coucher, comme nous l’avons expliqué ci-dessus, il n’y a aucune raison de réduire la quantité de votre repas du soir. La quantité de télévision que nous regardons en permanence peut également influencer la quantité de calories que nous dépensons.

 Il n’est exceptionnellement pas inattendu de manger un petit bout le soir avant notre série n°1 et ces calories sont régulièrement inutiles. Les analystes ont montré que plus le film ou la série que vous regardez est extraordinaire, plus vous consommez de calories. Si vous ne pouvez pas résister à l’envie de grignoter devant la télévision, évitez surtout les aliments contenant du sucre.

Terminez

Le repos est une composante essentielle du bien-être et il est important de préparer son corps avant de se reposer, notamment par le biais de l’alimentation. Les glucides aident à s’assoupir et à améliorer le repos nocturne 4 heures avant l’heure du coucher, mais ne sont pas prescrits pour la réduction du poids afin d’équilibrer votre taux de glucose. N’hésitez pas à vous laisser tenter par un carré de chocolat fondant avant de vous endormir, car il favorise la production de sérotonine, qui aura un effet bénéfique sur votre état d’esprit et votre prospérité !

Reposez-vous bien.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique